Communiqué de presse : MO.RA.TOIRE !
mardi 4 novembre 2014, par Admin
JPEG - 11.7 ko

La mobilisation de la population insulaire demeure massive et déterminée et approche l’échéance de la prochaine séance plénière du Conseil Départemental, au cours de laquelle le projet de DSP relatif à la desserte maritime des îles sera soumis au vote de l’assemblée.

Dans ce contexte, on voit certains élus (maires de Lomaria et Bangor, conseiller général de Belle-Ile) se désolidariser de l’exigence première affirmée dès le départ du mouvement, celle de la nécessité impérieuse d’un moratoire, permettant de remettre le dossier sur des rails que le Président GOULARD, en bon autocrate, n’a jamais voulu le voir emprunter, ceux de l’élaboration conjointe et de la démocratie participative.

Rappeler l’exigence d’ un moratoire n’est pas faire preuve de jusqu’au-boutisme. Comme l’ont continuellement affirmé les participants aux rassemblements de Vannes, "ce qui se fait sans nous se fait contre nous". Cette absence d’élaboration démocratique de la DSP, qu’en tant qu’ usagers nous dénonçons, pourrait l’être tout autant par les élus du département, de la majorité comme de l’opposition, qui n’ont pas été associés - hormis quelques proches du Président - à la gestion du dossier. Les élus du groupe "Morbihan Ensemble" l’affirment haut et fort ; la Conseillère Générale de Groix s’en plaint depuis des lustres ; certains conseillers généraux rencontrés récemment ne cachent pas leur ignorance complète sur ce dossier et attendent les consignes de leur groupe.

Ne lâchons rien, maintenons l’unité de notre mouvement pour faire triompher nos justes revendications. Nous ne demandons pas l’aumône ; nous voulons travailler et vivre dignement sur ces terres insulaires qui ne sont pas pour nous que des lieux de villégiature.

Tous à Vannes le 7 Novembre prochain pour clamer, au cœur du canton dont le Président GOULARD est l’élu, notre détermination et notre solidarité !