Transports maritimes : soutien de l’Université Populaire Coopérative d’Ici et Là-bas du Pays de Lorient
dimanche 19 octobre 2014, par Admin

L’Université Populaire Coopérative d’Ici et Là-bas du Pays de Lorient, soutient le combat des Groisillons.

JPEG - 16 ko

Notre Université Populaire Coopérative (UPC) apporte son soutien total et affirmé aux iliens et particulièrement aux Groisillons dans leur lutte concernant les liaisons maritimes.
Engagés depuis la création de l’UPC dans des actions pour un meilleur service des transports dans la rade de Lorient, nous ne pouvons demeurer insensibles au combat citoyen des insulaires et de tous ceux et celles ( ouvriers, employés, scolaires, touristes,...) qui utilisent les services maritimes de la Compagnie Océane entre Groix et Lorient.

Il nous semble essentiel de maintenir un transport maritime de qualité adapté à la vie locale, ajusté aux besoins des habitants avec une politique tarifaire appropriée.
Le conseil général du Morbihan, qui a en charge cette compétence, a fait le choix d’en déléguer la gestion à la Compagnie Océane. Cette délégation de service public est en cours de renouvellement.
Pour rappel, cette entreprise est détenue pour 66 % par Véolia Transdev, filiale de la multinationale Véolia et pour 25 % par la Caisse des Dépôt, autrement dit l’Etat.
L’attitude rigide du président du Conseil Général et les appétits financiers de cette entreprise ne peuvent conduire qu’à une mort économique, culturelle et sociale lente de l’ile.

À l’instar de nos interpellations concernant le développement des transports maritimes en rade de Lorient, nous revendiquons le fait que l’espace maritime doit être un élément qui relie et non séparé.
Nous, militants de l’UPC, rappelons que les actions citoyennes sont des moyens appropriés pour faire entendre les points de vue et participer ainsi pleinement à la démocratie locale.
C’est d’autant plus vrai en ce moment où la déconnexion de la classe politique avec la réalité sociale n’a jamais été aussi grande.

Lucien Gourong